Procoralan* (ivabradine) est le premier anti-angoreux permettant de réduire les infarctus du myocarde et les revascularisations chez les coronariens stables

31 août 2008, Munich, Allemagne : Les résultats très attendus de l’étude de morbimortalité BEAUTIFUL (morBidity-mortality EvAlUaTion of the If inhibitor ivabradine in patients with CAD and left ventricULar dysfunction) montrent que les coronariens avec Dysfonction Ventriculaire Gauche (DVG) et une fréquence cardiaque de repos supérieure à 70 battements par minute (bpm) présentent un risque de mortalité cardiovasculaire et de survenue d’autres événements cardiovasculaires significativement plus important que ceux avec une fréquence cardiaque de repos inférieure à 70 bpm. Et chez ces patients qui ont une fréquence cardiaque de repos supérieure à 70 bpm, le traitement par ivabradine réduit d’un tiers le risque de survenue d’événements coronaires majeurs, comme les infarctus du myocarde fatals et non fatals et les revascularisations coronaires, et cela, alors même que les patients bénéficiaient d’un traitement optimal. Après la présentation des résultats de l’étude BEAUTIFUL, le professeur Kim Fox, président du comité exécutif de l’étude BEAUTIFUL, commente : « l’ivabradine est connue comme étant un puissant anti-ischémique. Avec les résultats de l’étude BEAUTIFUL, l’ivabradine devient le premier traitement anti-angoreux à montrer une réduction des infarctus du myocarde et des revascularisations, et tout cela avec un excellent profil de tolérance même en association avec d’autres médicaments . Ceci est le gold standard pour tout médicament anti-ischémique et anti-angoreux».

Plus d’infos sur http://www.beautiful-study.com

Le laser contre le cancer – Tumeurs du cerveau, IRM, Laser, chirurgie, médecine, cancer, Pitié-Salpêtrière, Alexandre Carpentier – Toute l’actu sur Lejdd.fr

Grande première médicale en France. Une équipe de chirurgiens de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière a réussi à détruire des tumeurs métastasiques du cerveau grâce au laser et à des IRM. Avec cette technique innovante, les patients restent conscients, ne ressentent rien au cours de l’opération et ne souffrent d’aucune complication après l’intervention. Cette technique suscite de grands espoirs.

C’est la première fois que l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) est utilisée pour guider une opération au laser du cerveau. (Maxppp)C’est la première fois que l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) est utilisée pour guider une opération au laser du cerveau. (Maxppp)

Sur le même sujet

*

Cancer: « Un rapport partiel, voire partial »

*

Trois Nobel de médecine

C’est une première mondiale et surtout un énorme espoir pour de nombreux malades. Une équipe de neurochirurgiens, radiologues et anesthésistes de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) a révélé vendredi avoir réussi à détruire au laser des tumeurs métastasiques du cerveau chez des patients restés conscients. C’est ce qu’explique le quotidien Le Monde dans son édition de samedi, après la publication d’un article dans la revue américaine Neurochirurgy. Les malades soignés étaient tous atteints de différents types de cancer (sein et poumon notamment) et souffraient de métastases: des cellules tumorales malignes qui ont migré par le sang vers leurs cerveaux. Chez les personnes prises en charge par l’équipe du professeur Alexandre Carpentier, ces métastases étaient résistantes à toutes formes de traitements et l’espérance de vie des patients ne dépassait pas trois mois.

Le laser contre le cancer – Tumeurs du cerveau, IRM, Laser, chirurgie, médecine, cancer, Pitié-Salpêtrière, Alexandre Carpentier – Toute l’actu sur Lejdd.fr.

Inde: 49 bébés décédés lors de tests cliniques

NEW DELHI (AFP) — Quarante neuf bébés sont morts depuis le 1er janvier 2006 lors de tests cliniques de médicaments de laboratoires pharmaceutiques, comme Roche et Novartis, effectués sur plus de 4.000 nourrissons dans le premier hôpital d’Inde, selon l’établissement et une association.

Les décès de ces enfants, annoncés cette semaine par le journal The Times of India, ont été confirmés mercredi soir à l’AFP par l’administrateur de l’Institut des sciences médicales d’Inde (AIIMS) à New Delhi, Shakti Kumar Gupta, qui a déclaré qu’une « enquête interne avait été ordonnée ».

C’est une association caritative, la Fondation Uday pour les défauts congénitaux et les groupes sanguins rares, qui a révélé l’affaire grâce à une loi dite du « Droit à l’information » qui permet à tout Indien d’interroger une administration ou un organisme public.

AFP: Inde: 49 bébés décédés lors de tests cliniques (Lire la suite).

Santé – [Destination Santé] – Grossesse : en voiture, trouvez la bonne position

C’est certain, la position assise prolongée augmente le risque d’accouchement prématuré. Certes les voitures modernes offrent un tel confort, que ce risque est quasiment nul. Le mieux toutefois est de veiller à une bonne installation de la future maman.

Elle doit s’asseoir à la place du passager avant, reculant le siège au maximum pour allonger ses jambes. Même pour de courtes distances, voyagez confortable. Pour un long parcours, emmenez un coussin que vous placerez derrière votre dos. Vous éviterez ainsi, les douleurs lombaires.

Toutes les deux heures, ménagez-vous une pause. Elle sera d’ailleurs tout aussi bénéfique au conducteur ! Vous en profiterez pour vous dégourdir les jambes avec un petit quart d’heure de marche, pour favoriser la circulation sanguine. Un dernier point : si vous êtes fatiguée ou proche du terme, préférez le train !

Source : Comment voyager enceinte ? Edition Peugeot